Session
Automne 2016 Programmation

La session d’automne 2016 est lancée !

img_2582-petiteL’UPop Montréal a tenu le lancement de sa programmation automnale le mardi 20 septembre à 19 heures au Brouhaha Pub, coin De Lorimier et Des Carrières.

Pour l’occasion, fidèle à sa tradition de débats sur des enjeux actuels, l’UPop s’est associée à Lux Editeur à l’occasion de la parution de Ce qui est à toi est à moi: Airbnb, Uber et autres avatars de l’«économie du partage», de Tom Slee, pour organiser une table ronde sur le sujet. Laurence Audette-Lagueux, gestionnaire de campagne pour OuiShare Québec, et Guillaume Hébert, chercheur à l’IRIS, ont discuté des enjeux sociaux, urbains et économiques qui y sont liés. La discussion était animée par Eve Delmas, éditrice chez Lux.

Quant à la session 2006, elle débute le 26 septembre avec un cours «typiquement UPop», celui de Claude Vaillancourt intitulé L’empire du libre-échange: des traités aux ramifications tentaculaires. Ce cours, dans la lignée des précédents sur les paradis fiscaux ou l’économie pour tout le monde, sera particulièrement d’actualité vu la controverse entourant l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne (AECG), qui se négocie présentement.

De l’organisation politique entre les États, on change ensuite complètement d’échelle pour explorer la structure organisationnelle d’une coopérative de travail montréalaise avec le cours Grandeur et misère de l’autogestion, donné par Antoine Trussart. Un cours qui se donnera au Café Touski, puisque c’est l’autogestion de ce café, où Antoine a travaillé pendant cinq ans, qui servira d’exemple pour comprendre le fonctionnement coopératif.

Le cours suivant, intitulé Identités collectives: entre confrontation et cohésion, inaugurera aussi un nouveau lieu partenaire pour l’UPop: le bar Le Cep et le Houblon, au 2280, rue Bélanger, à Montréal. Donné par Ismaila Kane, ce cours couvrira tant les identités nationales, ethniques que  religieuses.

Après le succès qu’on connu les cours de science tels ceux qui portaient sur l’astrophysique ou sur les trois infinis, c’est à la vie elle-même que s’attaque l’UPop cette session avec le cours Comment fonctionne le vivant, donné par Adeline Gadzinski et Yves Terrat. Comment le vivant a-t-il évolué? Comment distinguer le soi du non soi? Comment réussit-on aujourd’hui à modifier le vivant? Autant de questions fascinantes que nos deux professeurs rendront accessibles.

Après s’être penchés sur les origines de la vie, nous irons explorer un exemple de phénomène singulier, généré par la culture humaine et donc complètement à l’autre bout du spectre, avec le cours Comment la culture pop nous rend plus intelligent.es, qui sera présenté par Jean-Michel Berthiaume.

Enfin, le dernier mais non le moindre, celui qui saura à coup sûr attirer votre attention, le cours Sexualité et société! Stéphanie Mathieu et Caroline Nadeau vous y attendent pour vous présenter non seulement les grandes lignes de la sexologie mais aussi les enjeux sociaux qui y sont reliés.

De la bactérie au couple, en passant par capitalisme sauvage et l’art du vivre ensemble, L’UPop se demande dans quel monde on vit et aimerait avoir votre avis! Donc c’est un rendez-vous, dans un bar près de chez vous…

Le comité organisateur de l’UPop

14231385_1242029832495220_6741118426144146218_o

Le blogue

La session d’hiver 2016 étant maintenant terminée, on se revoit cet automne !

P1110078-petite

La session d’hiver 2016 de l’UPop Montréal qui a été lancée le 26 janvier dernier lors d’une soirée à la Sala Rossa est maintenant terminée. Voici le petit texte qui présentait cette session d'hiver 2016, session qui a brisé notre record d'affluence avec plus de 2000 personnes, une moyenne d'environ 55 personnes par séance ! * * * La session, elle, débute le 3 février avec un véritable Big Bang, celui du cours sur l’hist [...]

Réflexion historique sur les universités populaires

ouvriers

En attendant la dernière séance du cours sur l'économie politique anarchiste lundi prochain le 25 avril, voici un texte de réflexion de Thomas Moreau sur la nature des universités populaire (merci à Marcel Sévigny pour le lien!). On y développe une perspective histrorique à partir des premières universtités populaire fin du XIXe, début du XXe siècles (influencée par les anarchistes, justement) pour mettre en lumière certains piège [...]

Report de la 6e séance du cours d’Afro-féminisme

Annule

Pour des raisons personnelles hors de notre contrôle, nous devons reporter la 6e séance du cours d'Afro-féminisme initialement prévu pour le 19 avril à Station Ho.st. Le cours se donnera plutôt le mardi 10 mai, toujours à 19h à Station Ho.st. Merci de partager l'information à vos ami.e.s qui prévoyaient assister au cours. Nos excuses pour les changements de dernière minute. -- L'Équipe de l'UPop [...]

Proposez-nous un cours pour la prochaine session !

cours Laborit 6 avril 2016-petite

Ce qui fait la richesse de la programmation de l’UPop Montréal, ce sont les nombreuses propositions de cours qui nous sont faites. Beaucoup de cours de l’UPop viennent en effet de gens de la communauté qui nous font des suggestions ou qui nous présentent leur propre projet de cours. Vous avez encore jusqu’au 15 mai prochain pour nous proposer un cours pour la session d’automne 2016. Il peut s’agir soit d’une simple idée (genre [...]

L’UPop dans les médias avec le début des séances sur Walter Benjamin

s51-benjamin-540x304

Trois médias ont parlé de l'UPop dernièrement. Tout d'abord la radio de CKUT avec une très bonne entrevue d'une quinzaine de minutes avec le cinéaste Carlos Ferrand qui nous parle de sa fascination pour Walter Benjamin et de la séance qu'il va donner mercredi prochain le 9 mars dans le cadre du cours de l'UPop intitulé "Deux inclassables du XXe siècle : Walter Benjamin et Henri Laborit" (si l'entrevue ne commence pas tout de suite, al [...]

Prochaines séances

oct. 3
L’empire du libre-échange: des traités aux ramifications tentaculaires
Petite histoire du libre-échange
lundi, 19h, Café-bar L'Auditoire

oct. 6
Identités collectives: entre confrontation et cohésion
Qu'est-ce qu'une identité collective?
jeudi, 19h, Le Cep et le Houblon

oct. 12
Grandeur et misère de l’autogestion
Pourquoi l'autogestion : la fondation du Touski
mercredi, 19h, Café Coop Touski

oct. 17
Comment fonctionne le vivant
Le vivant, qu'est que c'est, et comment ça marche?
lundi, 19h, Station Ho.st

oct. 20
Identités collectives: entre confrontation et cohésion
Identités collectives: construction et transformations
jeudi, 19h, Le Cep et le Houblon

Inscrivez-vous sur notre liste d’envoi hebdomadaire pour recevoir l’horaire des cours de la semaine.