Le film noir : décadence des États-Unis

Présentation

Introduction au film noir dans laquelle nous débroussaillerons différents points
d’ombres entourant ce concept souvent galvaudé; quelles sont les origines du film
noir, quelle place occupe-t-il dans l’histoire du cinéma et de l’art, en quoi est-il un
important outil de critique des États-Unis, comment s’articulent ses différents
« codes » et qu’en reste-t-il au 21e siècle? Paranoïa, villes obscures, corruption,
violence, passion – de quoi s’amuser en plein confinement.

Les 10 oeuvres coup de coeur d’Anthony Morin-Hébert

  • Double Indemnity (1944) – Billy Wilder
  • The Killers (1946) – Robert Siodmak
  • The Big Sleep (1946) – Howard Hawks
  • The Postman Always Rings Twice (1946) – Tay Garmett
  • Out of the Past (1949) – Jacques Tourner
  • The Asphalt Jungle (1950) – John Huston
  • In a Lonely Place (1950) – Nicholas Ray
  • The Big Heat (1953) – Fritz Lang
  • Kiss Me Deadly (1955) – Robert Aldrich
  • Touch of Evil (1958) – Orson Welles

Professeur-e(s)

Anthony Morin-HébertAnthony Morin-Hébert a récemment déposé une maîtrise dédiée au roman et au film Inherent Vice (Thomas Pynchon/Paul Thomas Anderson), dans laquelle il est notamment question de l'adaptation cinématographique, du film noir et du postmodernisme. Il a plusieurs années d'expérience comme correcteur pour des cours de scénarisation et a travaillé sur un projet de recherche consacré aux adaptations de Frankenstein. Méfiant vis à vis du dogmatisme académique, des catégories et des idées reçues, il préfère laisser les oeuvres et le monde parler d'eux-mêmes. Il aime bien visionner des films, lire des livres.

Plan de session

févr. 24

Histoire d'une idée et influences

mercredi, 19h, En ligne sur Zoom (Voir description)

C’est quoi, le « film noir »? Un genre, un style, une période? Il est important de comprendre que le film noir relève avant tout d’une idée fabriquée par la critique. Et pour finir de préparer le terrain pour les prochaines séances, les nombreuses influences ayant préfiguré l’émergence du film noir ainsi que le contexte social dans lequel il est apparu doivent aussi être explorés : roman hardboiled, expressionnisme allemand, Seconde Guerre mondiale, économie, tensions raciales, etc.

Lien Youtube pour visionner la séance : https://www.youtube.com/watch?v=YJRBkGOEJgs&ab_channel=UPopMtl


mars 3

Déchéance, angoisse et désabusement étatsuniens

mercredi, 19h, En ligne sur Zoom

Au coeur du film noir se trouve une critique corrosive et sans pitié des États-Unis – son institution politique et judiciaire, son économie et sa réalité sociale au courant des années 1940 et 1950. À travers la représentation d’une violence exacerbée, du sadisme, de l’érotisme et de la corruption, c’est une Amérique en crise et en pleine évolution qui se profile.

Lien Youtube pour visionner la séance :
https://www.youtube.com/watch?v=JgOsRi4Zg4A&ab_channel=UPopMtl (1er partie)

&

https://www.youtube.com/watch?v=IytVCawLtYU&ab_channel=UPopMtl (2er partie)


mars 10

Les protagonistes : questions de genre et mélodrames

mercredi, 19h, En ligne sur Jitsi

Le détective privé bourru et la femme fatale sont sans doute les archétypes les plus emblématiques du film noir. Leur prêter attention est nécessaire, mais il serait regrettable de se limiter à eux seuls puisque d’autres protagonistes peuplent les films noirs : il y a aussi les policiers, les civils malchanceux, les gangsters, les femmes fragiles, ambitieuses, altruistes, rêveuses. À travers tous ces personnages s’observent une remise en question des stéréotypes de genre, de nouvelles conceptions des rôles de la femme et de l’homme au milieu du 20e siècle.

Lien Youtube pour visionner la séance :
https://www.youtube.com/watch?v=7jLCZ68QLFk&ab_channel=UPopMtl (1er partie)

P.S. Du à des problèmes d’enregistrement, il manque les 5 dernières minutes de la 2e partie de cette séance. Désolé.


mars 17

Paysages et « style » noirs : ville, ténèbres, labyrinthes

mercredi, 19h, En ligne sur Jitsi

Au coin d’un trottoir éclairé par un unique réverbère, dans une cage d’escalier crasseuse, au fond d’un tunnel d’égouts, à l’arrière d’un jazz club ou en voiture sur les routes montagneuses de Los Angeles, quelqu’un est poursuivi. Menaçant d’émerger des ténèbres à n’importe quel instant, deux hommes au sourire sardonique ou une femme dont seule l’apparence est innocente, peut-être. Se repérer et survivre dans les villes, la nuit et les récits du film noir est une tâche délicate.

Lien Youtube pour visionner la séance :

https://www.youtube.com/watch?v=utznNz6v-yc&list=PLG7tgVWDz4Emi8-fLG1SeflTgUm83XpgG&index=6&ab_channel=UPopMtlhttps://meet.jit.si/Paysageset%C2%ABstyle%C2%BBnoirsvillet%C3%A9n%C3%A8breslabyrinthes

P.S. Du à des problèmes d’enregistrement, il manque les 5 dernières minutes de la 2e partie de cette séance. Désolé.

 


mars 24

Le film noir aujourd'hui : résurgence et postmodernisme

mercredi, 19h, En ligne sur Jitsi

Après une décennie d’effacement, alors que l’esprit de la population américaine était tourné vers le divertissement léger et le confort matériel, le film noir ressurgit vers la fin des années 1960 dans un contexte marqué par les tensions raciales et la guerre du Vietnam. Durant les décennies qui suivent, la critique et le milieu académique étatsuniens redécouvrent le film noir. Des oeuvres marquantes en renouvellent quant à elles les codes et participent à sa dissémination dans la culture populaire – Chinatown, Blade Runner, Blood Simple, Who Framed Roger Rabbit, Reservoir Dogs, etc. Aujourd’hui, où en est le film noir?

Lien Youtube pour visionner la séance :

https://www.youtube.com/watch?v=eFI_uRfKykc&ab_channel=UPopMtl