Comprendre et apprivoiser les drogues. Un enjeu de santé publique en évolution

Présentation

Le cours abordera la question des drogues dans notre société. Que ce soit les concepts de base, les politiques, la crise des surdoses, la stigmatisation ou les approches à déployer en la matière, il ne manque pas de sujets lorsqu’il est question d’aborder la question des drogues. L’actualité récente a remis ces questions à l’avant-plan. Le cours sera structuré autour de l’approche de réduction des méfaits qui évolue tant dans ses champs d’application en intervention que dans les problèmes de santé publique auxquels elle s’adresse.

Professeur-e(s)

Jean-Sébastien FalluJean-Sébastien Fallu est professeur à l'École de psychoéducation de l'Université de Montréal depuis 2005. Il détient un doctorat en psychologie de la même université et a effectué un stage postdoctoral au Centre de toxicomanie et de santé mentale, affilié à l’Université de Toronto. Ses intérêts de recherche portent notamment sur l’étiologie et la prévention de la consommation problématique de substances et les politiques en la matière. Il œuvre aussi à titre de directeur de la revue Drogues, santé et société (DSS). Jean-Sébastien Fallu est l’auteur de plus de 30 publications et 60 communications scientifiques et il a accordé près de 800 entrevues médiatiques.

Plan de session

Café Les Oubliettes, 6201 Rue de Saint-Vallier, Montréal.

nov. 2

Notions de base sur les dépendances et les politiques d'encadrement

mercredi, 19h, Café Les Oubliettes

La première séance revisitera les concepts de base en dépendance tels que les représentations sociales, les motifs de consommation, le spectre de l’usage et la dangerosité des drogues. Il abordera aussi les enjeux, les avantages et les défis des politiques d’encadrement des drogues, avec un regard vers le futur alors que la décriminalisation ou la légalisation de l’usage médical et non-médical de plusieurs drogues est sur toutes les lèvres.


nov. 16

La stigmatisation des personnes utilisatrices de drogues

mercredi, 19h, Café Les Oubliettes

La deuxième séance traitera spécifiquement de la question de la stigmatisation des personnes utilisatrices de drogues, à la fois sous l’angle de sa nature, de ses conséquences et de ses solutions. Le cours fera la démonstration qu’au même titre que le statut socioéconomique, la stigmatisation est une cause fondamentale et un déterminant social de santé.


nov. 30

La réduction des méfaits : une approche avantageuse

mercredi, 19h, Café Les Oubliettes

La dernière séance abordera l’approche de réduction des méfaits, sa définition, ses principes, ses applications, ses limites, les critiques à son égard, etc. Son élargissement à tout le spectre de l’intervention et à d’autres problèmes de santé publique sera abordée en terminant par l’exemple de la gestion de la pandémie de COVID-19 au Québec et en occident où cette approche a cruellement fait défaut malgré ses effets potentiellement bénéfiques, particulièrement sur les populations marginalisées.