Comment bâtir une écologie du 99 % ?

Présentation

« Achetez une Tesla, mangez bio et recyclez votre bouteille de verre ! »  Voilà ce qu’on nous propose pour sortir de la crise écologique. Mais est-ce vraiment suffisant face à l’ampleur du désastre ? Il y a un écart monumental entre les solutions courantes mises sur la table et la gravité de la situation. Il est grand temps de remettre les pendules à l’heure et de viser juste. Dans ce cours, vous apprendrez pourquoi le problème ne doit pas d’abord être situé dans la consommation, mais d’abord dans la production. Cette production est organisée par des rapports inégalitaires et par des contraintes de compétition, ce qu’il convient d’appeler le capitalisme. Pourquoi le capitalisme est-il à la source de la crise écologique ? Est-il vraiment possible de le remplacer ? Avons-nous vraiment une bonne stratégie pour sortir de la crise écologique ? Voici les grandes questions que nous aborderons dans ce petit cours d’autodéfense en économie et en écologie. Un cours qui vous donnera des arguments pour vos discussions avec vos proches et vous donnera le goût de passer à l’action.

Ce cours est donné par les trois auteurs du livre Pour une écologie du 99 %, 20 mythes à déboulonner sur le capitalisme, paru aux Éditions Écosociété le 21 septembre 2021.

N.B. : Comme ce cours se donne dans un café, on est malheureusement obligé de demander le passeport sanitaire à l’entrée.

Professeur-e(s)

Arnaud Theurillat-CloutierArnaud Theurillat-Cloutier est enseignant de philosophie, doctorant en sociologie et auteur de Printemps de force, une histoire du mouvement étudiant au Québec 1958-2013 (Lux éditeur, 2017, Prix du livre politique de l'Assemblée nationale du Québec 2018). Il est aussi chercheur à la Chaire de recherche sur la transition écologique (UQAM), ainsi qu'à l'atelier d'Écologie sociale du capitalisme avancé (ESCA).
Alain SavardAlain Savard est conseiller syndical et docteur en sciences politiques (Université York). Il milite dans La Planète s'invite au Parlement.
Frédéric LegaultFrédéric Legault enseigne la sociologie, complète une thèse sur l’économie post-capitaliste et est associé à la Chaire de recherche sur la transition écologique (UQAM), ainsi qu'à l'atelier d'Écologie sociale du capitalisme avancé (ESCA). Il milite dans La Planète s'invite au Parlement.

Plan de session

Café Les Oubliettes, 6201 Rue de Saint-Vallier, Montréal, QC

oct. 20

Pourquoi le capitalisme ne peut-il pas devenir « vert »?

mercredi, 19h, Café Les Oubliettes

Dans ce premier cours, après avoir brièvement présenté ce qu’est le capitalisme, nous débrouillerons trois mythes tenaces : 1) est-ce que le problème écologique n’est pas un problème de surconsommation ? 2) Pourquoi le capitalisme ne pourrait-il pas devenir « durable » ou « écologique » ? 3) Pourquoi le capitalisme ne pourrait-il pas au moins se passer des énergies fossiles ?

Séance donnée par Arnaud Theurillat-Cloutier.


nov. 3

Par quoi pourrait-on remplacer le capitalisme ?

mercredi, 19h, Café Les Oubliettes

Dans la deuxième séance, nous travaillerons à élargir notre imagination politique en proposant des voies alternatives au développement capitaliste. Si le capitalisme est un problème (séance 1), est-il vraiment possible de le remplacer par autre chose ? Ne devrait-on pas accepter qu’il ne soit pas possible d’en sortir ? L’expérience soviétique de la Russie (URSS) n’a-t-elle pas démontré que le socialisme et le communisme étaient impossibles et dangereux ? Ce cours montrera qu’il est possible (et souhaitable !) d’organiser autrement notre économie, par la planification démocratique, sans retomber dans les errements de l’URSS.

Séance donnée par Frederic Legault.


nov. 17

Comment s'organiser pour dépasser le capitalisme ?

mercredi, 19h, Café Les Oubliettes

Dans cette dernière séance, nous nous demanderons : que faire maintenant que nous savons qu’il faut dépasser le capitalisme (séance 1) et qu’il est possible de le faire (séance 2) ? Ne faut-il pas abandonner la démocratie, car il y a urgence pour sauver la planète ? Ne faut-il pas des leaders charismatiques pour diriger notre mouvement ? Pourquoi ne pas concentrer tous nos efforts dans les élections d’un parti écologiste ? Voici les grandes idées reçues qui seront examinées, afin de proposer une véritable stratégie de transformation sociale.

Séance donnée Alain Savard.