Célébrations et critiques des concepts féministes, lesbiens et queer of color

Présentation

Je veux rendre accessible les idéologies féministes, lesbiennes et queer of color pour examiner notre rapport à nous-mêmes et à autrui. J’expliquerai la notion de pensée straight de Monique Wittig qui propose de voir l’hétérosexualité comme un régime politique. Je discuterai aussi de l’essai The Erotic Life of Racism de Sharon Patricia Holland qui relève l’impact du racisme sur les désirs. Je parlerai enfin du concept de tiers espace qui permet de percevoir la différence au-delà de l’équation dominant/dominé (bell hooks et Gloria Anzaldúa).

 

Professeur-e(s)

Mariève MaréchaleMariève Maréchale termine une thèse de doctorat sur les pratiques du tiers espace dans les écritures lesbiennes francophones sous la direction de Lucie Joubert à l’Université d’Ottawa. Elle s’intéresse aux écritures des femmes ainsi qu’aux théories féministes et du tiers espace.

Plan de session

Cours donné à la Librairie Zone libre, 262, rue Sainte-Catherine Est

févr. 8

Au-delà de l'orientation sexuelle: le lesbianisme en tant que pensée politique

mercredi, 19 h, Librairie Zone libre

J’exposerai dans un premier temps les conditions d’apparition de la pensée de Wittig qui fonde le lesbianisme radical. Dans un deuxième temps je discuterai des fondements (matérialistes et marxistes) du concept de La pensée straight (dans le livre du même nom de l’intellectuelle) : le contrat social hétérosexuel, les catégories de sexe, les lesbiennes comme transfuges à leur classe. Je pointerai dans un troisième temps les critiques qui lui ont été formulées, et sa pertinence aujourd’hui.

Pour accéder au ppt de la séance: Célébrations-et-critiques-des-pensées-féministes-lesbiennes 1


févr. 15

Les pensées queer of color sur la question du désir

mercredi, 19 h, Librairie Zone libre

Je ferai état, dans un premier lieu, des acquis théoriques des féministes noires et queer of color pour situer la pensée de Holland. Il sera question, dans un deuxième lieu, d’établir les bases de sa pensée (dans le livre du même nom) qui offre une généalogie et une critique de la déconnection entre racisme et désir, et entre théories queer et théories féministes. Dans un troisième lieu, j’offrirai quelques critiques et engagerai une discussion sur les manifestations du racisme dans l’intimité.


févr. 22

Le tiers espace : une pensée de la différence aux fondements militants

mercredi, 19 h, Librairie Zone libre

Je montrerai d’abord l’apport important, et souvent négligé, de la pensée de Monique Wittig, bell hooks et de Gloria Anzaldúa au concept de tiers espace. Ensuite, j’expliquerai le principe de double posture et de variance à la base de ses pratiques et manifestations et exposerai en quoi ce concept diffère de celui très populaire d’entre-deux. Je formulerai enfin des critiques du tiers espace avant de sonder avec le public ses implications sociales.