Autochtones et cinéma au Québec. Une exploration plurielle

Présentation

Présents depuis les tous débuts du cinéma au Québec, quels rôles les autochtones s’y sont-ils vus attribuer ? Quelle place ont-ils prise ? Que peut-on dégager de la représentation de « l’Indien » dans la production cinématographique québécoise ? Et qu’en est-il du cinéma proprement autochtone ? Comment cette cinématographie se porte-t-elle (au Québec, au Canada, dans les Amériques)?

Des documentaires de Pierre Perrault aux fictions récentes de Robert Morin ou Chloé Leriche ; du programme Société nouvelle/Challenge for a Change de l’ONF à la riche filmographie d’Alanis Obomsawin, ce cours convie à une exploration plurielle des enjeux de représentation, de politique et de création à travers le prisme de la production cinématographique.

Des films ou extraits de films seront présentés lors des séances.

Professeur-e(s)

Emilie PaquinÉmilie Paquin est consultante en édition numérique. Elle s’intéresse à la transmission des connaissances, à la circulation du savoir et aux initiatives citoyennes qui soutiennent l’émancipation des individus aussi bien que des collectivités.
Anick St-LouisAnick St-Louis enseigne le cinéma au collégial. Elle s'intéresse à toutes les formes cinématographiques et élabore de façon irrégulière des œuvres questionnant le support filmique et les modes de narration. Elle est membre du comité organisateur de l'Upop.
Andre DudemaineCofondateur TERRES EN VUES et du festival Présence autochtone, manifestation culturelle et artistique multidisciplinaire qui fait de Montréal, pendant dix jours en août, le chef-lieu de la créativité indigène des trois Amériques. Dudemaine est Innu, il s’est fait connaître comme réalisateur et comme animateur culturel. Il a contribué à la création du Festival international d’Abitibi Témiscamingue. Il a agi, depuis la fondation de Terres en vues, comme directeur des activités culturelles.
Wapikoni MobileCofondé en 2003 par Manon Barbeau, le Conseil de la Nation Atikamekw et le Conseil des jeunes des Premières Nations du Québec et du Labrador. Le Wapikoni Mobile utilise le studio mobile comme lieu de rassemblement, d’intervention et de création audiovisuelle et musicale pour les jeunes des Premières Nations. Le Wapikoni mobile circule dans les communautés autochtones et offre aux jeunes des Premières Nations des ateliers permettant la maîtrise des outils numériques par la réalisation de courts métrages et d’œuvres musicales.
Sonia Bonspille BoileauNée à Oka, Sonia Bonspille Boileau est une cinéaste d’origine Mohawk dont le premier long métrage, Le dep, s’est fait remarquer au pays et à l’étranger. La première mondiale du film a eu lieu au Karlovy Vary International Film Festival en 2015. Le dep est récipiendaire de plusieurs prix dont une mention honorable dans la catégorie «Emerging Canadian Director » au Vancouver International Film Festival.

Plan de session

Cours donné au bar Broue Pub Brouhaha, 5860, av. De Lorimier

févr. 19

Autochtones et cinéma québécois 1

dimanche, 14 h, Broue Pub Brouhaha,

Exploration de la présence autochtone dans la production cinématographique québécoise avant les années quatre-vingt : des films des prêtres cinéastes aux documentaires d’Arthur Lamothe et de Pierre Perrault en passant par les initiatives de l’ONF.

Invitée: Anick St-Louis


mars 5

Autochtones et cinéma québécois 2

dimanche, 14 h, Broue Pub Brouhaha,

Exploration de la présence autochtone dans la production cinématographique québécoise après les années quatre-vingt: des films d’Alanis Obomsawin, aux fictions de Robert Morin et Chloé Leriche en passant par le documentaire de Desjardins/Monderie.

Invitée: Anick St-Louis


mars 12

Cinématographie des peuples autochtones des Amériques: trois décennies d’émergence

dimanche, 14 h, Broue Pub Brouhaha,

Rencontre-discussion avec André Dudemaine, directeur du Festival Présence Autochtone, qui abordera la question de l’émergence d’une cinématographie autochtone dans les Amériques.

Invité: André Dudemaine


mars 26

Le Wapikoni mobile: médiation, intervention et formation. La création d'une relève

dimanche, 14 h, Broue Pub Brouhaha,

Rencontre discussion avec les cinéastes Frédéric Cheezo et Alexis Gauthier Fortier sur les dessous du fonctionnement du Wapikoni, les défis et réussites de l’intervention et de la création auprès d’une jeunesse qui s’approprie de plus de plus les arts médiatiques


avril 9

L'expérience d'une réalisatrice. Rencontre avec Sonia Bonspille Boileau (Le dep. 2015)

dimanche, 14 h, Broue Pub Brouhaha,

Réflexions et échanges avec Sonia Bonspille Boileau réalisatrice du film Le dep, qui raconte l’histoire de Lydia, une jeune femme innue, qui travaille au dépanneur de son père dans sa communauté lorsqu’un soir qui s’avère ordinaire, Lydia est victime d’un vol à main armée.

Invitée: Sonia Bonspille Boileau