L’Afro-féminisme: histoire, fondements et luttes

Présentation

Dans l’ambiance d’un sympathique bar branché, hors de milieux militants et académiques, participez au cours L’afro-féministe : histoire, fondements et luttes. Les 6 séances se proposent de discuter des problématiques et des enjeux sociaux-politiques soulevés par les théoriciennes du Black Feminism. Après une première séance qui porte sur l’histoire du mouvement et ses objectifs, les cours sont l’occasion de faire un cursif état des lieux de l’afro-féminisme au Québec, en France et aux États-Unis en parlant des oppressions et des mythes qui font obstacle à l’empowerment et la reconnaissance des femmes noires. Ouvertes à toutes et tous, indifféremment de son positionnement socio-politique et de sa connaissance du sujet, les séances permettent d’évoquer l’interaction entre l’afro-féminisme au Québec et les autres mouvements féministes. Chacune des séances ouvre un dialogue constructif sur les stratégies et les moyens de résistances.

Places limitées: Les places sont limitées (80 places maximum), alors arrivez tôt!

Professeur-e(s)

Agnès Berthelot-RaffardAgnès Berthelot-Raffard est chercheuse postdoctorale en philosophie politique et en éthique sociale. Ses intérêts de recherche concernent principalement la lutte contre injustices de genre, la justice dans la famille et dans le système de santé.

Plan de session

Cours donné à la Station Ho.st, 1494 Rue Ontario E, Montréal, à 19h
Places limitées: arrivez tôt, il y a seulement 80 places disponibles

févr. 9

Qu'est-ce que l’afro-féminisme ?

mardi, 19h, Station Ho.st

Cette séance présente l’afro-féminisme à travers son histoire, ses revendications et ses grandes figures. En quoi ses revendications se distinguent-elles de celles formulées par le mouvement féministe mainstream ? Pourquoi les militantes afro-féministes ont-elles voulu un espace qui leur soit dédié ? L’afro-féminisme est-il uniquement réservé aux Noires ?


févr. 23

L’intersectionnalité

mardi, 19h, Station Ho.st

Cette séance offre une analyse afro-féministe des oppressions. Le concept d’intersectionnalité -tel qu’il a été présenté en son temps par Kimberlé Crenshaw-, sera abordé pour montrer comment opère l’imbrication de la « race », du genre et de la position sociale dans le vécu des femmes noires. Avec les participant-e-s, il est discuté des systèmes d’oppressions potentiellement en cause afin de mieux les identifier.


mars 8

Stratégies de luttes et de résistances

mardi, 19h, Station Ho.st

Comment agir contre les discriminations et la violence faite aux femmes noires ? Les militantes et les universitaires racisées qui les dénoncent sont-elles comprises et entendues ? La séance aborde les stratégies et moyens mis en place par les femmes pour lutter contre différentes formes d’oppressions. Nous réfléchirons à ce que nous pouvons faire collectivement et individuellement pour les dénoncer et les dépasser.


mars 22

Y a-t-il un afro-féminisme québécois ?

mardi, 19h, Station Ho.st

Qu’en est-il de l’afro-féminisme au Québec ? Interpelle-t-il les allié-e-s ? Lesquels ? Les luttes sont-elles les mêmes qu’en France et aux États-Unis ? Les revendications propres à chacune de ces aires géographiques se rencontrent-elles et s’influencent-elles mutuellement ? En se demandant si l’afro-féminisme Noir est « culturellement situé », cette séance permet de faire le point sur ce qu’il est au Québec et de réfléchir plus largement sur la place qui est faite aux femmes « racisées » dans les mouvements québécois de luttes pour le droit des femmes.


avril 5

Le mouvement Black Lives Matters et La Marche pour la dignité

mardi, 19h, Station Ho.st

Dans cette séance, nous parlons de la place des afro-féministes dans les revendications contre le racisme, la violence et les brutalités policières. Nous parlerons plus précisément du mouvement Black Lives Matters aux États-Unis. Nous aborderons également le travail des associations et collectifs féministes qui ont organisé la Marche pour la dignité qui s’est déroulée, en France, le 31 octobre 2015.


mai 10

Femmes noires et mythes

mardi, 19h, Station Ho.st

Aidée d’extraits de documentaires et de films ainsi que de la littérature et de la théorie éthique du care, cette séance se donne l’objectif de discuter de deux mythes généralement associés aux femmes noires : la « femme noire forte » et « la travailleuse du care ». Après avoir montré leurs sources, avec les participant-e-s, nous discuterons de leurs impacts moraux, sociaux et politiques.