Gouvernance et soins au Québec : un regard politique et historique

Présentation

Nous préférons parler de soins plutôt que de santé mais nous pensons aussi qu’il faut soutenir un système de santé public car, au cœur même de ce système institutionnel, ce sont les soins qui comptent : les paroles, les gestes et le temps de l’enquête qui en soutiennent la possibilité et qui peuvent constituer des communautés débordant le système.

Le mode de gouvernance – autoritaire ces dernières années et néo-libéral depuis trop longtemps, les années 80 – administre la santé en défaisant tout ce qui fonde la consistance du soin (temps, écoute, collaboration etc). Cette gouvernance impose une gestion d’entreprise au système de santé public en l’arrimant aux seules injonctions de cibles déconnectées du terrain. Réformes et politiques l’appauvrissent et le menace pour finalement justifier sa privatisation.
Les soignants sont quant à eux assujettis à des exigences de productivité et d’évaluation mal calibrées qui les séparent du monde et contraignent leur pratique. Or, avec l’intelligence collective et les énergies qui l’occupent, ce système pourrait soutenir une protection pour chaque personne dans un rapport de connexion avec les communautés, quels que soient les origines, les revenus et les croyances qui les composent.

Nous proposons quatre cours pour décrire, restituer, faire des liens et témoigner à la fois des menaces activement orchestrées contre ce système, mais aussi des énergies qui le défendent et des milieux de soins qui produisent des formes de vie plus riches.

Professeur-e(s)

Isabelle LeblancDre Isabelle Leblanc est une médecin de famille travaillant en soins de première ligne. Formée en anthropologie et en littérature, elle est professeure adjoint au Département de médecine familiale de l'Université McGill. Elle enseigne la bioéthique, la communication interprofessionnelle et les enjeux sociaux de la santé tant aux étudiant.e.s qu'aux résident.e.s en médecine familiale. Elle pratique et enseigne dans Côte-des-Neiges à Montréal et est présidente de MQRP (Médecins québécois pour le régime publique) depuis mai 2014.
Natalie Stake-DoucetInfirmière et chercheure, elle s'intéresse à l'organisation du travail des infirmières soignantes dans le contexte hospitalier, en étudiant les divisions qui s’y appliquent et s’y reproduisent, héritées d’une histoire du soin et du savoir médical enchâssée dans un système patriarcal puissant. Elle est aussi activiste pour les droits des infirmières et est co-instigatrice des États généraux sur les soins, forum social et privilégié où infirmières, professionnels de santé et utilisateurs ont pu se réunir et parler des problèmes profonds du système de santé et se réapproprier une voix dans le débat public sur la santé.
Anne LardeuxContre la professionnalisation de la pensée, elle préfère le déploiement de formes de vie et de gestes collectifs qui nourrissent, soignent, pensent et créent. Elle écrit et filme. Elle a travaillé à la Chaire de recherches Politiques, connaissances et santé (pocosa) et se consacre actuellement au projet d’un web documentaire sur des zones d’autonomie en première ligne de soins, projet produit par pocosa.

Plan de session

Cours donné à MABRASSERIE - Coop brassicole de Montréal, 2300 Rue Holt, Montréal

nov. 12

Cartographie critique du système de santé publique et de la première ligne des soins

lundi, 19 h, Ma Brasserie

Petit parcours du territoire post-fusion du système. Les fétiches toxiques des dernières réformes (l’inscription auprès d’un médecin de famille; l’assiduité etc). La technique du désert (couper partout) et du saupoudrage après coupes.


nov. 19

Pour un commun du soin. Mobilisations politiques dans le système de santé

lundi, 19 h, Ma Brasserie

Les grèves infirmières et la mobilisation actuelle. L’appareil juridique des services essentiels.


déc. 3

Féminismes et soins. Patriarcat et système de santé

lundi, 19 h, Ma Brasserie

Histoire de la constitution du corps infirmier. Rapports avec le corps médical.


déc. 10

Des zones d’autonomie, des milieux contre la gouvernance

lundi, 19 h, Ma Brasserie

Présentation de milieux de soin qui s’organisent ou ouvrir des pistes pour en proposer. La rémunération des MD, une figure exemplaire.